Cette balade familiale ravira petits et grands. Sans difficulté particulière, elle peut se faire à vélo, en roller ou à pied !

Ce matin, réveil des troupes à 7h00 pour profiter de cette belle journée ensoleillée ! J’ai motivé mon fils Théo, 8 ans et son copain de classe Clément pour une balade à vélo le long du Canal du Midi, avec un argument imparable « les garcons, vous verrez, c’est super facile. Il n’y aucune côte si ce n’est la traversée de quelques ponts. On va se régaler »

Nos vélos ont été contrôlés et regonflés hier par Bernard - mon voisin super bricolo - et chargés dans la voiture. Le panier pique-nique est complet et les gourdes sont remplies.

Une journée au fil de l’eau

Après une demi heure de trajet, je me gare à Ayguesvives, aux portes de Toulouse. Après avoir déchargé la voiture, nous enfourchons nos vélos. La piste cyclable déroule devant nous, et s’enfonce à l’ombre des platanes. Les garçons s'émerveillent devant les canards qui barbotent sur l’eau ; ils lancent de grands coucous aux touristes qui naviguent en pénichettes à nos côtés. “et si on faisait la course avec ce bateau bleu et blanc” propose Clément. C’est parti, le chronomètre est lancé et c’est finalement Théo qui arrive en tête à l’écluse du Sanglier.

Etape 1 : l’écluse du Sanglier

J’explique aux enfants la légende de cette écluse : à l’époque de Monsieur Riquet, l'inventeur du Canal du Midi, on raconte que les ouvriers qui ont construit cette écluse (et oui, ce sont des hommes avec des pelles et des pioches qui ont creusé) se sont retrouvés un matin nez à nez avec un sanglier et qu’ils ont été contraints de le tuer.

Etape 2 : l’écluse de Négra

Ici, nous découvrons une petite chapelle en parfait état dont la porte est ouverte. L’éclusier nous explique que c’est la seule entre Toulouse et Béziers et qu’elle est souvent utilisée par les plaisanciers. Il y a même une curieuse barque miniature en bois qui trône à l’entrée !

Juste en face, de l’autre côté du Canal du Midi, nous nous reposons quelques instants sur les bancs de la table de pique nique. Il y a beaucoup d’activité autour de nous puisque Négra est une base de location de bateau habitable et de location de vélo www.locaboat.com.

Une péniche est justement en train de franchir l’écluse devant nos yeux  ; l’éclusier a ouvert les portes et l’eau s’écoule à grand fracas dans la partie basse du Canal. L’embarcation est arrimée avec des cordes au ponton ; on dirait un bouchon de liège qui s’enfonce, au fur et à mesure que le niveau de l’eau baisse. Je comprends enfin comment fonctionne ce système ingénieux d’écluses, qui permet une navigation entre la Méditerranée et l’Atlantique.

Etape 3 : le port de Gardouch

C’est sans effort que nous continuons notre promenade, en croisant régulièrement des familles à vélo ou des cyclistes plus chevronnés et beaucoup plus rapides que nous !

Pause pique nique bien méritée au port de Gardouch ! Plusieurs tables de bois sont disponibles, et je déballe notre casse-croûte pendant que les enfants découvrent les lieux.

De longues péniches très colorées sont amarrées le long des berges. Bordées de plusieurs jolies maisons (on se croirait dans un authentique petit village), c’est une véritable palette de couleurs qui nous entoure.

Une fois notre estomac bien remplis, nous retournons tranquillement vers notre point de départ, pour récupérer la voiture.

Cette journée m’a bien détendue et je serai bien restée plus longtemps au bord de l’eau…tout comme Théo qui me demande une fois arrivé à la maison : “on pourra retourner faire la course avec les bateaux ?”

Continuer le voyage