Un lac comme dans les contes de fée, bordé de montagnes majestueuses à une heure et demi de marche même pour les plus petits, c’est la destination du week-end ou des vacances pour les jours ensoleillés !

Moi c’est Gabrielle, j’ai 6 ans et demi et aujourd’hui, pour la première fois, je vais randonner en montagne. Avec mes parents et mon chien Chopin, je vais souvent me promener, à la campagne ou en forêt pour pique-niquer ou juste se balader. Mais cette fois, on part découvrir un lac de montagne. Il me tarde.

Ce matin, nous sommes partis très tôt de Colomiers, encore plus tôt que si c’était un jour d’école. Au bout d’une heure et demi, nous sommes arrivés à Luchon. On s’est arrêté pour acheter du pain pour le pique-nique. Puis, papa a continué sur une route qui monte, qui monte, qui monte. Il m’a dit que c’était une route de col et m’a demandé si j’avais mal au cœur mais non il me tarde toujours de voir où l’on va.

On s’est garé aux granges d’Astau, il est 10h. Chacun a son sac à dos. C’est papa qui a le plus gros, il porte tout le pique-nique. Moi je porte ma gourde et doudou ! Nous voilà partis, ça grimpe ! Pour passer le temps, on chante mais pas longtemps car il faut du souffle pour marcher. Je regarde tout ce qui  m’entoure. Par terre, j’ai vu des champignons mais quand j’ai voulu les ramasser, maman m’a dit « non, ils ne sont pas bons ceux-là ». Puis elle m’a expliqué comment reconnaître les bons mais elle n’est pas sûre qu’on en trouve ici. On fait une petite pause pour boire un peu et autour de moi il y a plein de papillons de couleurs différentes. Chopin aimerait bien les attraper mais il est trop pataud. Quand ils s’envolent, on dirait qu’ils dansent, c’est super joli !

On repart, c’est dur, je râle un peu alors maman me raconte une histoire de fleurs magiques qui sont sur le bord du chemin. J’aimerais bien voir des marmottes mais papa me dit que je parle trop et que je leur fais peur !! Puis il n’y a plus de forêt et ça y est je le vois : un grand lac bleu foncé avec une cascade au fond. Il est immense ! C’est magnifique, il est entouré de montagnes très hautes.

On s’installe sur la terrasse du refuge et papa nous offre l’apéro ! Je me demande comment ils montent toutes les courses là-haut. Le monsieur m’explique qu’il peut monter un peu plus haut que nous avec son 4x4 mais que le plus lourd arrive en hélicoptère !

Puis nous nous installons près du lac pour pique-niquer. L’eau est vraiment sombre au milieu du lac, c’est l’endroit le plus profond. Je n’avais jamais vu de lac aussi grand en montagne ! Le gardien du refuge m’a expliqué qu’il y avait encore 3 lacs au-dessus que je pourrais découvrir quand je serai plus grande : le lac d’Espingo, de Saussat et du Portillon.

Après manger, maman en profite pour bronzer et papa fait des tonnes de photos. J’ai l’impression d’être une star. Moi je préfère jouer avec Chopin. Puis c’est déjà l’heure de repartir mais je serai bien restée un peu plus longtemps. La prochaine fois, papa m’a promis qu’on dormirait dans un refuge ! Peut-être au lac d’Oô …

Continuer le voyage