Les ruines de l’antique cité romaine de Lugdunum, la présence du village médiéval et de son imposante cathédrale attestent de l’importance de Saint-Bertrand-de-Comminges depuis la nuit des temps…

La cité antique et la ville basse

Emporté dans les boucles spatio-temporelles d’un voyage dans le passé, le voyageur ne peut rester indifférent à la visite de Saint-Bertrand-de-Comminges ! La cité, connue sous le nom de Lugdunum Convenae dans l’Antiquité, n’était autre que le chef-lieu de la cité des Convènes, le Comminges moderne. On trouve ici, les vestiges d’un temple, d’un forum, d’un théâtre, de thermes et d’un marché et de la place à portique qui témoignent de l’effervescence d’une ville d’importance peuplée de 5 à 10 000 âmes dans la première moitié du IIe siècle après J.-C. Sur l’emplacement de cette antique cité, la ville basse s’est installée et avec elle la basilique Saint-Just-de-Valcabrère (XIIème siècle) à la sobre élégance, qui constitue l’un des plus beaux témoignages de l’art roman pyrénéen. Ses nombreuses pierres de remploi, issues de la ville antique, qui ont servi à sa construction rajoute à la singularité des lieux.

La cité médiévale

Comme les ouailles du Moyen-Âge, les visiteurs de notre époque ne peuvent pas la manquer ! La cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Comminges impose sa lourde stature là-haut sur le promontoire où a été bâtie le bourg médiéval. L’architecture romano-gothique de l’édifice religieux, les vitraux Renaissance, le chœur de stalles sculptées et les orgues du XVIème siècle, le cloître roman, tout contribue à cette immersion dans les temps passés. Les maisons à colombages des XVème et XVIème siècles, parfaitement conservées, témoignent elles aussi de la grandeur de la cité épiscopale. Au gré de la balade, à voir également : la porte Majou (XIIème-XVIIème), la maison La Loy (XVIIème), la maison Bridault (XVIème).

 

Insolite

Créé en 1975, le Festival du Comminges est le premier festival de musique classique de notoriété internationale en Midi-Pyrénées. La manifestation programme une vingtaine de concerts dans les lieux les plus prestigieux des Pyrénées Centrales. Chaque année, des œuvres sont commandées à de grands compositeurs ainsi qu’à de jeunes talents. En juillet et août.
Tél. : 05 61 88 32 00 et festival-du-comminges.com

La sabotière de Saint-Bertrand, Isabelle Segonzac, a appris le métier en épousant le fils du sabotier ! Son beau-père lui a transmis le savoir-faire détenu par la famille Estrade depuis 1880. Les sabots fabriqués sur mesure et à la main ont retrouvé une jeunesse grâce à sa touche féminine qui se joue des couleurs, de la matière et des formes (bottines, galoches…).
Tél. 05 61 79 05 22 et sabotsdisa.com

Les Olivétains

L’ancien couvent de Saint-Bertrand-de-Comminges est devenu un pôle touristique et culturel local du Comité Départemental du Tourisme. L’espace Les Olivétains propose des informations touristiques, un service de visites guidées, une librairie culturelle spécialisée et accueille des expositions durant la saison estivale.

 

Continuer le voyage