Je suis plutôt

Déplacez les curseurs pour trouver les idées de découverte qui correspondent à vos envies

Histoire à partager

Sur les traces de l’ours des Pyrénées

Pyrénées sauvages

Philippe LEGRAND, Accompagnateur de découvertes

Philippe Legrand-HSP-Traces ours

Bonjour Philippe, peux-tu te présenter en quelques mots?

Je suis un jeune retraité de la gendarmerie de secours en Haute-Montagne, reconverti dans l’encadrement de groupes pour faire découvrir ma passion… la MONTAGNE !

Escapade dans les Pyrénées
Cabane d'Argut en été-trace d'ours

Un souvenir d’une randonnée sympa ?

Oui… L’été dernier, j’ai eu le plaisir d’encadrer et accompagner deux familles pour une rando.
Ils séjournaient au Solayan, un joli chalet de montagne à Couledoux, afin de découvrir les sentiers de notre superbe massif pyrénéen.

Nous sommes partis dans la forêt du  Mourtis, côté Artigascou.
Ce groupe était très intéressé par l’Ours. Ils me posaient beaucoup de questions a son sujet.
Alors que je m’apprêtais à leur expliquer que je n’en avais jamais vu (même si j’avais souvent examiné quelques traces), apparurent devant nous 2 belles traces de pattes inscrites dans la boue.

Nous avons pris le temps de les observer. Il s’agissait d’une femelle ou d’un jeune mâle. J’ai posé ma main à côté de cette empreinte pour la comparaison.
C’eût été un mâle adulte, on aurait presque pu y mettre presque les deux mains dans la trace ! C’est gros une patte d’ours  🙂

Une femelle pèse dans les 90 kilos alors qu’un mâle peut aller jusqu’à 250 kilos !
Voyant une certaine inquiétude monter dans le groupe, j’ai indiqué qu’il y avait peu de chances qu’on rencontre un
ours. Il peut sentir la présence d’un homme sur 2.5 km à la ronde… Cela n’a pas empêché les enfants de chercher des traces toute la journée.
Ils étaient surexcités !

L’ours est un animal fascinant et passionnant !

Traces d'ours-P.Legrand

Quels seraient tes conseils à des randonneurs ?

Cabane du Col d'Artigascou-Traces d'ours

Il faut que notre comportement de randonneur respecte la montagne.
La montagne ne nous appartient pas. Il existe un écosystème riche à respecter et à préserver. Mes conseils pour les randonneurs seraient dans ce sens là.

🌳🌿🌼
Quand on prévoit une balade, une randonnée , il est important de rester sur les sentiers balisés, ne pas couper les virages afin de ne pas détruire des espaces préservés, importants pour l’habitat ou la reproduction de certaines espèces. En haute-montagne, il n’y a pas de sentiers, on se dirige grâce aux cairns (sorte de petites pyramides de pierres). Ces mesures évitent l’érosion ou la création de ruissellement. Bien entendu, on garde ses détritus avec soi, on ne les jette pas dans la nature et on ne cueille rien. Les fleurs restent sur place.

Le meilleur moyen de capturer leur beauté, c’est de les photographier !  📸

Merci Philippe pour cette belle histoire et tes précieux conseils   !

Pour retrouver toutes les activités que tu proposes 

Partagez votre histoire

Vous avez envie de nous faire découvrir un secret, une histoire à raconter, partagez vos coups de cœur, vos photos !

Découvrez d'autres histoires