Je suis plutôt

Déplacez les curseurs pour trouver les idées de découverte qui correspondent à vos envies

Histoire à partager

Le secret du crocodile !

Florence ALLY, Guide conférencière

Florence HGTourisme

En quelques mots, qui es-tu ?

Je  suis guide conférencière aux Olivétains.
J’accompagne des groupes en visite à Saint-Bertrand-de-Comminges
et je connais quelques secrets bien gardés !

Les Olivétains-Frédéric Scheiber

Justement, il existe ici un secret au sujet d’un animal exotique…
Peux-tu nous en dire plus ? 

rocodile Saint-Bertrand-de-Comminges-©LoïcBel

Eh oui… 
sur un des piliers à l’intérieur de la cathédrale Saint-Marie, vous trouverez un animal peu commun dans un tel monument ! Il s’agit d’un véritable crocodile du Nil 

Un vrai de vrai !

Pas une sculpture ou une reproduction…
On ne le voit pas au premier abord parce qu’il est un peu dissimulé. Quand on rentre dans la cathédrale par la porte principale, il faut s’avancer jusqu’à l’orgue, il se trouve en hauteur sur le côté droit, suspendu à la verticale à un des piliers.
Cette présence si peu habituelle dans une église a alimenté de nombreuses légendes…

Mais quelle est cette légende ? 

On raconte notamment que la bestiole dévorait les jeunes filles qui allaient se marier. L’histoire conclut souvent aussi que ce serait Saint-Bertrand lui même qui aurait tué l’animal dans la Garonne ! D’ailleurs on trouve souvent des représentations de Saint Bertrand terrassant un crocodile comme s’il s’agissait un dragon. Il faut bien se dire qu’à l’époque on n’avait qu’une idée assez vague de ce qu’était un crocodile. Alors bien évidemment on n’a jamais pêché de crocodile dans la Garonne, ni au Moyen Age, ni aujourd’hui et à ma connaissance le crocodille grillé n’est pas une spécialité des restaurants de Saint Bertrand. En fait ce crocodile serait plus vraisemblablement un ex voto d’un pèlerin du 18e siècle revenant de Jérusalem et qui en aurait fait offrande à saint Bertrand pour le remercier de la réussite de son entreprise. Même si aujourd’hui Saint Bertrand est toujours une étape sur les chemins de Compostelle avec les GR 78 et le GR 861, il ne faut pas oublier qu’autrefois partir en pélerinage était une entreprise extrêmement dangereuse et risquée. D’ailleurs on faisait toujours son testament avant de partir, c’est pour dire !

Vue aerienne St-Bertrand-de-Comminges

Alors quelle est cette légende ? Comment est-il arrivé là?

On raconte notamment que la bestiole dévorait les jeunes filles qui allaient se marier. L’histoire conclut souvent aussi que ce serait Saint-Bertrand lui même qui aurait tué l’animal dans la Garonne ! D’ailleurs on trouve souvent des représentations de Saint Bertrand terrassant un crocodile comme s’il s’agissait un dragon. Il faut bien se dire qu’à l’époque on n’avait qu’une idée assez vague de ce qu’était un crocodile. Alors bien évidemment on n’a jamais pêché de crocodile dans la Garonne, ni au Moyen Age, ni aujourd’hui et à ma connaissance le crocodille grillé n’est pas une spécialité des restaurants de Saint Bertrand. En fait ce crocodile serait plus vraisemblablement un ex voto d’un pèlerin du 18e siècle revenant de Jérusalem et qui en aurait fait offrande à saint Bertrand pour le remercier de la réussite de son entreprise. Même si aujourd’hui Saint Bertrand est toujours une étape sur les chemins de Compostelle avec les GR 78 et le GR 861, il ne faut pas oublier qu’autrefois partir en pélerinage était une entreprise extrêmement dangereuse et risquée. D’ailleurs on faisait toujours son testament avant de partir, c’est pour dire !

Voilà une anecdote pour le moins surprenante ! 

Que nous conseillerais-tu si l’on a envie de marcher sur les traces des pèlerins de Compostelle ?

La Via Garona – GR 861

Si vous aimez marcher en itinérance, sans forcément d’ailleurs poursuivre un but spirituel, je vous invite à partir sur la via Garona – GR861.
C’est un des nombreux itinéraires menant vers Compostelle et qui permettait aux pèlerins arrivant de Conques ou d’Arles de descendre vers les Pyrénées en longeant la Garonne. Aujourd’hui il permet en 170 kilomètres, soit entre 7 et 10 étapes selon son rythme, de rejoindre Toulouse à Saint Bertrand de Comminges. Le sentier ne suit pas toujours au bord de l’eau, il s’éloigne parfois pour prendre un peu de hauteur sur les coteaux et offre de jolis points de vue sur le fleuve avec les Pyrénées en toile de fond. On traverse des villages pleins de charme comme Rieux Volvestre ou Martres-Tolosane . Et en arrivant à Saint Bertrand, il n’est pas nécessaire d’offrir un crocodile!!

Via Garona©JDroadtrip-02 (1)
La Via Garona

Merci Florence ! Ca donne envie d’enfiler les baskets !

2019_09_04-SAINT_BERTRAND_DE-COMMMINGES©MarcBarbaresco_CDT31-5_3242x2160

CATHEDRALE SAINTE-MARIE

  • Site et monument historiques
2016_06_21_Olivetains_©ManuelHuynh_B4A8414_3767x5651

LES OLIVETAINS

  • Lieu d'exposition
Basilique saint just VALCABRERE

BASILIQUE SAINT-JUST

  • Site et monument historiques
via-garona-58c6ad58410a47f89af4cdbef87d1c68

VIA GARONA

Partagez votre histoire

Vous avez envie de nous faire découvrir un secret, une histoire à raconter, partagez vos coups de cœur, vos photos !

Découvrez d'autres histoires